Enrique Vila-Matas — Les masques de la fiction dans le roman contemporain

affiche-pt.jpgJ’organise une journée d’étude sur l’écrivain contemporain Enrique Vila-Matas. Événement sympathique mais déterminant : à peu près rien n’a été écrit (encore!) sur Vila-Matas en français.     

  

  

Journée d’étude Les masques de la fiction dans le roman contemporain — Enrique Vila-Matas

Le lundi 9 juin 2008

Café Au Temps perdu, 867, avenue Myrand, 2e étage, Québec

Entrée libre

Dès 9h30 

 

Cette journée est consacrée à l’étude des usages et fonctions de la fiction dans le roman contemporain : masque ou miroir déformant de la réalité, fabulation et autofabulation, moteur narratif ou abîme discursif… Le roman diffractant la mobilisation de la fiction à travers différents processus, à travers différentes démarches esthétiques, il apparaît comme un laboratoire privilégié pour une réflexion sur le paramètre fondamental de la fiction. Une telle réflexion sera appliquée au cas singulier d’Enrique Vila-Matas, écrivain espagnol contemporain, dont la production narrative et essayistique convoque ces enjeux de façon fascinante. Les communications portent sur la question de la fiction modulée par les pratiques contemporaines, en prenant appui sur une ou des œuvres de Vila-Matas.

Enrique Vila-Matas est un écrivain espagnol né à Barcelone en 1948. Son œuvre est dense, elle compte des romans, des recueils de nouvelles et d’essais. Animé par un questionnement qui se positionne aux confins d’un imaginaire à demi-fictionnel, l’écrivain offre l’une des narrations les plus effervescentes parmi les écritures contemporaines. Malgré une grande diversité de récits, de personnages distincts, de formes explorées, son oeuvre fait montre d’un fort réseau thématique, dévoilant une logique qui gravite autours des mêmes obsessions, dont la mort, l’écriture et sa nécessité.

 

 

PROGRAMME

Matinée

Charline Pluvinet (Université Rennes 2) « Disparaître dans la fiction : la traversée du miroir du Docteur Pasavento »

René Audet (Université Laval) « Si par un mal étrange est atteint un personnage : raconter en dépit de la fiction »

Annie Rioux et Simon Brousseau (Université Laval) « Quand la littérature se souvient d’elle-même : les masques d’une mémoire française dans Paris ne finit jamais d’Enrique Vila-Matas »

Après-midi

Viviane Asselin et Geneviève Dufour (Université Laval) « Étrange façon de raconter, la narrativité du discours dans Étrange façon de vivre »

 

Patrick Tillard (Université du Québec à Montréal) « Enrique Vila-Matas, un explorateur qui avance vers le vide »

 

Emmanuel Bouju (Université Rennes 2) « Enrique Vila-Matas sur la ligne d’ombre. Masque de la citation et racine de la réalité »  

Share

1 réflexion au sujet de “Enrique Vila-Matas — Les masques de la fiction dans le roman contemporain”

  1. Bonjour,

    J’aimerais beaucoup lire ces réflexions sur l’art de Vila-Matas. (Je suis éditrice et m’intéresse beaucoup à cet auteur.) Serait-ce possible ?

    Merci d’avance de me répondre à mon adresse personnelle : catherine.marin2@club-internet.fr

    Cordialement
    CM

Les commentaires sont fermés.