Compte rendu réunion 4 juillet 2017

Cette troisième grande réunion a été l’occasion pour l’équipe de découvrir le prototype de base de données développée par Dave Létourneau. Après avoir décidé de délaisser Bootstrap 3 (dont les fonctionnalités étaient trop limitantes pour les nécessités de notre projet), Dave a développé la base en Bulma (lien : //bulma.io/), un cadre CSS basé sur du Flexbox, logiciel libre particulièrement puissant et disponible sur GitHub. Dave a donc pu nous présenter la première ébauche du travail accompli, travail particulièrement impressionnant et adapté à nos besoins. Même si la plupart des champs n’étaient pas encore présentés de manière définitive – ce qui est tout à fait normal à ce stade du projet – nous avons pu voir le prototype et tester certaines de ses fonctionnalités. Le design, qui correspond déjà grandement aux modèles proposés par Clara et Michaël, sera donc peu à peu mis au diapason dans les semaines qui viennent.

Cette réunion devait donc permettre, en sus de cette présentation, de tester de concert les fonctionnalités et ainsi récupérer les remarques de l’équipe quant à l’établissement des champs. Dans cet objectif, un certain nombre de modifications ont été proposées. Il est important de noter que la plupart de ces modifications potentielles ne sont pas définitives; la plupart pourront être modifiées suite à la mise en production en raison du processus essentiellement itératif de la constitution non seulement de la base de données, mais également du projet « Expérientialité et Design du Livre en Contexte Numérique ». Les remarques sont les suivantes :

– Concernant le champ éditorial, les réalités complexes des productions dans le domaine numérique impliquent la nécessité d’ouvrir un champ « notes éditoriales » pour pallier les remarques d’éventuelles rééditions d’ouvrages, ou les notes pertinentes concernant les spécificités hybrides qui pourraient être découvertes.
– La réflexion sur les conditions de mise à disposition des champs a également été poursuivie. Un certain nombre d’entrées n’auront ainsi de sens qu’en interne – certaines œuvres ou certains ouvrages seront ainsi pointés en raison de leur pertinence pour le projet Expérientialité et Design –, mais n’auront pas d’intérêt pour le public de cette base de données. Ces dernières entrées seront donc réservées au seul usage du groupe de recherche afin de ne pas alourdir l’utilisation de la base de données pour le public, et demeurer ainsi le plus pertinent possible.
– La question de la distinction entre « plateforme » et « support » a également longuement été abordée : la confusion de fait parfois inévitable entre les deux rend difficile sa mise en place. Il est probable que les deux champs soient fusionnés, quitte à proposer dans une liste les différentes options (de « Prezi » à « Flash », en passant par « PS4 », « Epub », « Papier », etc.)
– La question de la distinction entre « Synthèse » et « Commentaire » a pu être réglée. Logiquement, les différences entre le domaine de recherche sur les ouvrages théoriques et celui sur les œuvres n’appellent pas les mêmes entrées. Pour cette raison, le travail effectué par Charles et moi-même utilisait bien souvent des intitulés qui ne s’avèrent pas totalement correspondants. Pour clarifier la future base de données, nous avons donc décidé de garder trois champs principaux : « Description » (qui correspond à la description généralement proposée par les éditeurs ou les créateurs du contenu, soit l’équivalent du quatrième de couverture) ; « Commentaire » (qui correspond à notre commentaire subjectif sur l’oeuvre ou l’ouvrage donné, et sera donc conservé à l’interne) ; « Discours critique existant » (qui correspond aux notes, remarques, commentaires ou critiques de l’oeuvre ou de l’ouvrage proposées par d’autres chercheurs ou par le public, et qui permettent de multiplier les points de vue sur l’oeuvre ou l’ouvrage en question).
– Renée Bourassa a également proposé une réflexion sur les citations récoltées au cours du travail de recherche. L’idée serait de permettre un moissonnage des dites citations par l’usage de mots-clés et ainsi accéder à toutes les citations concernant, par exemple, « l’imaginaire du livre » ou « les fictions transmédiatiques ». Cela permettrait notamment de démultiplier l’impact de notre travail de recherche. La proposition devra cependant être réalisable sans trop ajouter à la charge de travail ni dévier les objectifs annoncés vu que cela supposerait, entre autres, une table séparée dans les entrées.
– Il a également été décidé de conserver les deux champs « caractéristiques médiatiques » et « types d’interaction » car la distinction (« types d’interaction ») demeure très pertinente pour la recherche en Design.
– Nous avons cependant décidé de supprimer deux catégories inutiles au vu de nos objectifs : la catégorie « public cible » et celle « caractéristiques du livre numérique » (cette dernière étant notamment trop vague).
– Enfin, la notation par étoiles sera conservée pour le projet puisque celle-ci permet facilement d’indiquer la pertinence des objets.

Le travail étant bien amorcé, la prochaine réunion se tiendra dans quelques semaines, sans date précise au vu des vacances prévues pour de nombreux membres de l’équipe.

Carnet de recherche Clara 16 juin 2017

Pendant le dernier mois, Michaël et moi avons d’abord travaillé séparément. J’ai pris en charge la finalisation de la base de données en collaboration avec Dave. J’ai commencé par faire la recherche de fonctionnalités sur internet dans le but de préparer mon travail à propos des maquettes fonctionnelles. Cette recherche avait pour but de permettre de recenser de manière générale les différents modèles de fonctionnalités qui permettent de simplifier la recherche. En effet, je faisais face à la problématique de la recherche et de la navigation à travers la base de données. Je devais trouver un moyen de permettre à l’utilisateur de naviguer efficacement à travers les dizaines d’entrées, ainsi que de pouvoir rapidement filtrer les données disponibles. Le défi tenait surtout au nombre de filtre, qui dépasse probablement la cinquantaine. Le livre Search Patterns de Peter Morville m’a été particulièrement utile pour identifier les patterns qui pourraient m’être utiles. J’ai recopié bien des extraits de son livre afin de bien mémoriser les différents principes qui y sont énoncés. Par la suite, j’ai également copié, travaillé et modifié des modules existants pour organiser des filtres dans une base de données. J’ai regardé de multiples sites internet qui ont des bases de données étendues, comme Ariane2.0 (le site de la bibliothèque de l’Université Laval).  Par la suite, j’ai commencé l’élaboration des maquettes fonctionnelles, également appelées wireframes. Ce sont des maquettes dont le but principal est d’identifier le contenu ainsi que les fonctionnalités des différentes pages d’un site internet, ou dans ce cas-ci, de l’application web qui permet d’accéder à la base de données.

Une fois les maquettes fonctionnelles bien avancées, je les ai envoyés à Dave pour guider son travail dans le code de la base de données. Nous avons ensuite eu une réunion pour finaliser la structure de données et nous entendre sur la signification des champs. Certains d’entre eux étaient encore mal définis, ce qui nécessitera un travail ultérieur. Puis, j’ai fourni un fichier Excel final à Dave afin qu’il consolide son travail, ainsi qu’au reste de l’équipe pour qu’ils puissent approuver les modifications effectuées. Une fois le travail sur la base de données plus ou moins achevé, je suis passée à une étape un peu plus diversifiée de mon travail. J’ai commencé à réfléchir à la conception d’un prototype de livre numérique, à la demande de Renée. Le début de cette partie a été relativement difficile pour moi, car je n’avais pas beaucoup de points de départ. J’ai donc essayé de trouver d’abord des exemples de livres numériques présentant des fonctionnalités différentes ou nouvelles. J’ai recensé ces exemples dans un Google Doc, dans un tableau à deux colonnes. La première colonne décrit en quelques mots la fonctionnalité intéressante ou pourquoi ce livre est pertinent, la deuxième colonne permet de noter la source et/ou l’auteur.

Pour trouver les exemples, je suis partie de différents sites Web se décrivant comme des « blogs créatifs », notant tous les liens qui me semblaient pertinents. Certains liens menaient à d’autres blogs du même genre, ce qui m’a permis de naviguer de site en site pour découvrir toutes sortes de livres numériques. Certains livres numériques sont inscrits dans le Google Doc uniquement à titre d’exemples, mais j’ai retenu trois d’entre eux pour faire des fiches à ajouter à notre répertoire d’oeuvre. Les trois oeuvres retenues sont : A Universe Explodes, Seed et Böhmishe Dörfer. J’ai bien vérifié que les oeuvres n’étaient pas actuellement dans le répertoire avant de les travailler. Cela m’a permis de tester la structure de données élaborées les semaines précédentes, qui a raisonnablement satisfait mes besoins.  Un peu plus tard, j’ai compris que je serais plus productive si j’essayais de concevoir un prototype à partir d’un texte, plutôt qu’à partir du vide. J’ai donc cherché un texte qui m’inspirait, pour finalement choisir le roman Kafka sur le Rivage, de Haruki Murakami. J’ai passé quelques heures à sélectionner des extraits qui me semblaient avoir du potentiel et qui m’inspiraient. Les passages choisis contiennent tous des mentions de textes autres, comme des tragédies grecques ou bien des poèmes traditionnels japonais. Certaines mentionnent également de la musique.

De l’autre côté, en collaboration avec Michaël, nous avons commencé à travailler sur la plateforme web. Nous avons d’abord tenté d’établir une arborescence pour classer les différents contenus qui peuvent peut-être se retrouver sur le site internet. La principale difficulté, comme pour les précédents points je pourrais dire, est que les contenus exacts de la plateforme ne sont pas encore fixés. Par conséquent, nous avons dû estimer la quantité et la nature des contenus des pages, et nous préparer en fonction des différentes éventualités.

Pour les prochaines semaines, notre travail se concentrera sur la plateforme et la conceptualisation de prototype. Nous allons travailler de concert sur les fonctionnalités qui seront disponibles dans la partie « Création », ainsi que sur les options de style graphique qui pourraient convenir. De manière plus séparée, nous allons poursuivre la définition de nos prototypes individuels, tout en continuant de nous concerter à leurs propos.


MORVILLE, Peter, Search Patterns. Sebastopool, O’Reilly Media, 2010, 192 p.

UGLOWTea, A Universe Explodes, Editions At Play, 2017, [En ligne]. //a-universe-explodes.com.

WALSH, Joann, Seed, Editions at Play, 2017,[En ligne] //seed-story.com/contents

SAEMMER, Alexandra, Böhmishe Dörfer, 2016, Prezi. [En ligne] //prezi.com/m7lq5txsl5qz/bohmische-dorfer-english-version/?webgl=0

MURAKAMI, Haruki, Kafka sur le Rivage, Paris, 10/18, 2003, 638 p.