Publication et réception de fictions littéraires en source ouverte : impact et expérience du lecteur

L’édition et l’exploitation numérique d’œuvres littéraires en fiction érigent les ouvrages, autrement finies, à un espace-temps illimité. Grâce à l’édition ouverte, il est possible pour les lecteurs, eux-mêmes, de modifier en continue, de reprendre, de retoucher ou de diffuser le contenu d’une œuvre littéraire. Ces processus d’éditorialisation (Marcello Vitali-Rosati, 2016) sont possibles grâce aux technologies numériques offrant la possibilité de structurer et de faire circuler les œuvres autrement. Cela modifie l’expérience du lecteur, maintenant sollicité pour contribuer à l’évolution et à l’enrichissement des textes. Ce sujet portera sur la production et la circulation d’œuvres littéraires en publication ouverte. Il apparaît intéressant de les mettre en relief avec les œuvres dites fermées, puis de questionner l’impact sur l’exploitation par l’industrie littéraire et la réception par les lecteurs d’un texte en publication ouverte. Comment cela transforme-t-il l’accueil d’une œuvre littéraire de fiction par les publics de lecteurs ? Le sujet cherchera également à comprendre le rôle des jeux vidéos dans cette pratique littéraire permettant la participation des lecteurs dans un texte propice à l’immersion et à l’interaction. De plus, il sera tenté de nommer les différentes stratégies d’écritures des auteurs pour proposer une fiction disposée à l’écriture ouverte et d’encourager ainsi l’intervention des lecteurs. De manière connexe, ce sera aussi l’occasion de mesurer l’influence de l’édition en source ouverte sur l’industrie littéraire concernant la potentielle pression opérée par les éditeurs envers les auteurs pour assouplir leurs droits d’auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut